les oies

Jamais un copain ne vous prêtera mille oies...

Coluche a exagéré mais peut-on le lui repprocher ?

"Arrête ton jars" nous a offert Coluche (page 394 du livre "le pavé")

Il ignorait peut-être tout des oies et des jars !

"C'est un mec qu'a décidé d'élever des oies. Y a un de ses copains qui lui en prête mille pour commencer. [Là Coluche a exagéré mais comme il s'adressait principalement aux urbains, ça passait] Un mois après, il vient aux nouvelles.
- Alors ?
- C'est pas le pied, toutes les oies sont mortes !
- Tiens, c'est bizarre, ça, ça ne m'est jamais arrivé. C'est vrai qu'il a fait chaud, remarque. Allez, je vais t'en prêter mille autres.
Un mois plus tard, il revient.
- Alors ?
- Bah, comment dire... elles sont toutes mortes...
- Encore, mais qu'est-ce qui s'est passé ?
- Ben, je ne sais pas... Ou bien, je les plante trop profond, ou bien je les plante trop serrées.



Ajouter un commentaire un avis ou une réponse


Si vous souhaitez soutenir cette page :